QUI SOMMES NOUS
PROJET
ITINERAIRE
CARNETS
PHOTOS
RENCONTRES
PRÉPARATION
PARTENAIRES
anglais espagnol
ACCUEIL
Carnet de voyage Afrique du Sud
 

Logo tour du monde

TOURNONS ENSEMBLE


ARTICLES

Récits

- Zuid Afrika

- Diamants et Garden road

- Captown

Divers



LOGEMENTS AFRIQUE DU SUD


CARNETS DE VOYAGE
DES AMIS EN AFRIQUE DU SUD

CapOcap... de Bonne Espérance
Xavier & Joce
2010

.

CAPITALE :Pretoria (adm.) Le Cap
SUPERFICIE :1 221 040 km2
POPULATION : 47,4 hab.
DEVISE :Rand
LANGUE :11 langues officielles, dont l’afrikaans et le zoulou, l’anglais est la langue officielle
RELIGION :majorité de chrétiens mais aussi hindous, musulmans et juifs

CARNET DE VOYAGE EN AFRIQUE DU SUD
(suite) (6ème étape)
Drapeau Afrique du Sud


L’Afrique du Sud est un véritable Kaléidoscope avec une très grande variété de paysages à découvrir à travers les parcs nationaux. La ville du Cap, côtière et portuaire, est dominée une impressionnante montagne appelée «Table Mountain». On y trouve les fameux vignobles à proximité et surtout le Cap de Bonne Espérance, la partie extrême au sud ouest de l'Afrique

ITINERAIRE (28 jours) : Pretoria - Soweto - Drakensberg - Zoulouland - Lesotho - Kimberley - Port Elysabeth - Knysna - Wilderness  - Oudtshoorn - Cap Agulhas - Hermanus - Captown

"CAPE TOWN"

Captown
A une vingtaine de kilomètres de Cape Town, un bidonville le long de l'autoroute nous impressionne par sa taille et par le fait qu'il soit totalement isolé de la ville, comme parqué !

Après quelques jours passés à longer la côte, cette vision nous rappelle que la pauvreté est bien présente.
La nuit tombée, notre route dominant la ville, nous offre une vue panoramique de Cape Town, si majestueuse dans ses illuminations. En arrière-plan, on devine la mer de part ses reflets scintillants. A notre gauche, la fameuse table Mountain. A notre droite, en contre-bas, le port. Quelques minutes plus tard, nous pénétrons dans la ville.


CaptownNous sommes fascinés par l'immensité de cette ville. Nous avons l'impression d'entrer dans une jungle où buildings et maisons stylisées se sont élevés de façon disciplinée. Nous trouvons rapidement Cat and Moose, notre guesthouse située en plein centre ville, spacieuse, d'autant plus que nous nous retrouvons tous les deux dans un grand dortoir vide. Puisque nous sommes samedi soir, nous décidons d'aller au cinéma voir "Road to the Perdition" avec Tom Hanks. Le cinéma se trouve dans un grand centre commercial, Chicos, situé à Waterfront, et qui , comme son nom l'indique, se trouve en front de mer. De retour à la guesthouse, nous nous endormons avec le bruit incessant d'une ville...


Water frontAprès un footing matinal à Kirshengarden où nous découvrons les résidences luxueuses, Estelle procurera quelques frayeurs à Yann dans sa conduite africaine. Avec notre voisine, nous passons l'après-midi à Waterfront, seul endroit animé le dimanche. La population déambule. Certains dansent au rythme d'un groupe de musiciens sur le pont, devant un public euphorique. Il fait chaud et les glaces sont bien appréciées !


Nous prenons le temps de découvrir Cape Town de jour avant de nous retrouver à la guesthouse. La ville est superbe, variée avec un mélange d'architecture moderne et ancienne, étonnante de part sa propreté et ses multiples couleurs. Ses quartiers sont ordonnés, la verdure bien présente. Son vaste port, hébergeant de nombreuses grues, montre l'importance de l'activité portuaire dans cette ville. Cape Town est idéalement situé entre l'Océan Atlantique et la Table Mountain.Peu de comparaison possible avec les villes africaines authentiques, mais tout y est rassemblé pour s'y sentir bien.


Le lendemain, en revenant d'un autre footing, cette fois-ci le long de la plage, nous crevons sur un grand axe du centre ville, une voiture sur la voie de droite nous serrant sur le trottoir fatalement... Pneu irrécupérable! Un agent de circulation véhiculé voudra déposer des plots de sécurité mais notre rapidité l'en dissuadera....

Nous partons gravir la Table Mountain., il est possible d'atteindre son sommet par un câble, mais nous préférons la marche et l'escalade. Le départ se fait depuis le jardin botanique un peu excentré de la ville. Nous empruntons tout d'abord un chemin forestier situé au pied de la montagne avant d'escalader une cascade asséchée. Nous utilisons également des échelles en bois pour accéder à des passages trop abruptes.


Parfois lors de notre avancée, des fleurs dites oiseaux du paradis, rendent exotique le paysage. A la sortie de la forêt, alors que nous poursuivons l'ascension, un panorama de Cape Town s'offre à nous. A notre arrivée sur le plateau, nous découvrons un magnifique sable blanc qui contraste avec des arbustes noirs éparpillés.
Il nous aura fallu 1h30 de marche pour atteindre ce plateau. Nous longeons un lac qui nous semble être un réservoir de part le barrage qui se trouve à l'autre extrémité de celui-ci. C'est alors que nous prenons conscience de l'oubli d'eau pour cette randonnée.


Nous ciblons un mont d'où nous espérons pouvoir contempler le cœur de Cape Town. En une heure, nous serons au pied de ce sommet venteux, mais sans vue sur le centre ville de Cape Town ! Nous insistons sur un sommet avoisinant, mais en vain. Au final, Yann tentera seul un troisième point de vue mais reviendra bredouille !
Sur ce plateau, des fleurs jaunes colorent le sol. Le manque de calories commencent à se faire ressentir. Nous décidons de rentrer par le même chemin, sachant qu'il nous faudra 2h30 pour y aboutir. Nous nous repérons à l'aide du réservoir sur cet immense plateau.


Table mountainNous repassons devant les oiseaux du paradis et leur apparence veloutée nous donnera bien l'envie d'y goûter. La faim nous ferait-elle perdre la raison ?


Arrivés au jardin botanique, nous prenons le temps de le visiter malgré les tiraillements de notre estomac... Ce parc est un don de Cecil Rodees à sa mort. Il est grandiose et riche en variétés de plantes.
De retour à la guesthouse, nous retrouvons nos deux nouvelles voisines : Yaele, une israélienne en recherche d'un job, et Andréa, une américaine étudiante à Durban et en vacances. Nous dînerons avec Andréa dans un Tex Mex pour assouvir enfin notre grand appétit. Nous finissons tous deux la soirée par un cinéma, "The Sum of the Fears" avec Morgan Freeman, quelque peu difficile à comprendre en anglais.


Puis nous débutons notre nuit dans un cybercafé digne de ce nom, offrant des services de restauration. Nous rentrerons à 3h00 du matin à notre guesthouse...

Mardi 24 septembre, en ce jour férié, la ville est calme et les magasins fermés. Nous optons pour nous rendre au Cap de Bonne Espérance. Pour l'atteindre, nous longeons la côte superbe, les petits ports voisins de Cape Town, les criques et traversons les villes aux maisons huppées et également les banlieues pauvres. Contraste intéressant qui confirme bien les différences sociales en Afrique du Sud.


Un éboulement de rochers sur la route nous obligera à faire demi-tour et à prendre un autre itinéraire. A l'entrée du parc de Bonne Espérance, on nous remet un plan des différents sites, points de vue et chemins pour y accéder. Nous croiserons quelques babouins réputés agressifs. Nous fermons nos fenêtres! Une demi-heure plus tard, nous sommes sur la pointe du Cap.Cap de bonne espérance


Le paysage est composé de garrigues, de fleurs sauvages et de rochers. Environnement difficile pour le développement de la végétation. Les vagues viennent s'abattre violemment sur les rivages en laissant leur écume blanche aux abords des rochers. Les oiseaux progressent difficilement à contre vent.
A la pointe du Cap, nous grimpons à son phare afin de dominer l'océan depuis cette extrémité de l'Afrique. On aperçoit à l'horizon plusieurs bateaux qui passent cette pointe africaine comme le font les marins depuis une éternité...


Nous rentrons à Cape Town en longeant cette fois-ci la côte est, et faisons halte dans une ville qui abrite une colonie de pingouins africains. Etrange leur manière de tourner habilement leur tête et de faire la cour à leur compagne. De nombreux excréments blancs inondent le sol. Les bruits de gémissement et leur façon de marcher incitent à la pitié. Ils semblent pourtant bien heureux, en toute liberté...Nous retrouvons Cape Town de nuit, et comme chaque soir, restons impressionné depuis la highway.

Le lendemain matin est consacré au marché et à l'envoi de quelques colis. A midi, nous dégotons un snack italien qui nous surprendra par la qualité de ses pâtes. Nous partons ensuite sur la route des vins, direction Stellenbosch. Les vignes sont nombreuses et remplissent le paysage. Nous entrons dans la propriété Libertas et payons 17,5 rands (1,7 dollars) pour un tasting.


Notre guide nous explique succinctement l'origine et la localisation des vins présents pour la dégustation. Deux bouteilles de vin blanc, dont l'un un peu plus sec et à forte ressemblance Monbazillac. Ensuite un vin rouge du nom de Lauréat 99, de qualité supérieure se rapprochant des Bordeaux... Pour finir, un autre rouge Libertas 86. En guise de digestif, nous goûtons à l'Amaruna qui se rapproche cette fois-ci du Baileys, mais préparé avec un frutti du nom de Maruna.Nous prenons chacun une bouteille de Lauréat et d'Amaruna avant de nous en retourner sous une pluie battante.


Billars à CaptownLe soir, notre copine Yaele nous préparera un petit dîner à la guesthouse pour fêter notre dernière soirée ensemble, Yaele ayant trouver un job dans une autre guesthouse. Nous débutons notre avant dernier jour en Afrique par Cableway afin de monter cette fois-ci sur la Table Mountain par câble pour réaliser quelques photos. Hélas le coût de 85 rands (8,5 dollars) nous paraît excessif et hors budget. Aussi, nous nous asseyons sur le bord de la route afin de contempler tout de même Cape Town en contre-bas.

Nous décidons d'aller à la Beach pour la première et dernière fois en Afrique depuis Zanzibar... Yann pique un somme et Estelle se promène le long de l'océan. Le soir, nous commençons à ranger nos affaires à l'approche de notre départ du continent africain...

Avant de partir, nous aurons droit à un PV, petit papier vert qui sera déposé sur Tazz. Estelle manquera de se faire voler sa carte bleue au distributeur automatique... Malgré ces deux mésaventures, nous quittons Cape Town avec regret, ville à laquelle nous nous étions attachés, tout comme notre TazzCulture africaine que nous abandonnons à l'aéroport avec ses 4.500 kilomètres supplémentaires au compteur !

De ce pays, nous retiendrons principalement son Histoire, la diversité de ses paysages, le mariage de villes à l'européenne et de cultures africaines, la richesse d'une société à deux couleurs qui contraste pourtant avec les bidonvilles où seuls les noirs demeurent. Cape Town est notre dernière étape sur le continent africain...

Une nouvelle culture, des musiques latino-américaines, une nature démesurée nous attendent pour les cinq prochains mois en Amérique du Sud... A commencer par l'Equateur que nous partagerons avec Céline une amie d'Estelle.

Vous avez apprécié ce carnet ? merci...

 

EQUATEUR

SUITE DU VOYAGE

TOURNONS ENSEMBLE

Récits LES RECITS : KENYA - TANZANIE - ZANZIBAR - MALAWI - ZAMBIE - NAMIBIE - AFRIQUE DU SUD - LESOTHO - EQUATEUR - PEROU - BOLIVIE - CHILI - ARGENTINE - BRESIL - URUGUAY - NOUVELLE ZELANDE - ILES VANUATU - AUSTRALIE - TASMANIE - INDONESIE - SINGAPOUR - THAILANDE - CAMBODGE - VIETNAM - CHINE - HONG KONG - GRECE - TURQUIE
Photos LES PHOTOS : KENYA - TANZANIE - ZANZIBAR - MALAWI - ZAMBIE - NAMIBIE - AFRIQUE DU SUD - LESOTHO - EQUATEUR - PEROU - BOLIVIE - CHILI - ARGENTINE - BRESIL - URUGUAY - NOUVELLE ZELANDE - ILES VANUATU - AUSTRALIE - TASMANIE - INDONESIE - SINGAPOUR - THAILANDE - CAMBODGE - VIETNAM - CHINE - HONG KONG

LES LIENS PRATIQUES : KENYA
- TANZANIE - ZANZIBAR - MALAWI - ZAMBIE - NAMIBIE - AFRIQUE DU SUD - LESOTHO - EQUATEUR - PEROU - BOLIVIE - CHILI - ARGENTINE - BRESIL - URUGUAY - NOUVELLE ZELANDE - ILES VANUATU - AUSTRALIE - TASMANIE - INDONESIE - SINGAPOUR - THAILANDE - CAMBODGE - VIETNAM - CHINE - HONG KONG
 

accueil | Contact | TE dans mes favoris | Recommander ce site | Echanges de liens | Liens

Réalisation graphique et technique par Yann MICHEL

Copyright © 2001-2014 Tournonsensemble.com - Tous droits réservés