KENYA

Berceau de l'humanité

KENYA

ITINERAIRE (5 jours) : Nairobi - Nakuru - Parc Masai Mara

Itinéraire voyage Kenya

Drapeau kenya

Capitale: Kenya
Superficie: 582 646km2
Population: 34,3milions
Devise: shilling kenyan
Langue: swahili, anglais et de nombreux dialectes
Religion: catholicisme, protestantisme, animisme, islam

Notre carnet de voyage au Kenya
Berceau de l'humanité
Nos photos du Kenya
Album Kenya

Autres carnets de voyage au Kenya
Safari photo
Dominique et Paul


CARNET DE VOYAGE KENYA (1ère étape)

Le Kenya, reconnu pour sa terre de safari avec sa faune omniprésente, affiche de nos jours, quarante ethnies ayant chacune leurs propres langues et territoire et qui font parties des plus anciennes du monde. De ce fait, le Kenya mérite son surnom de berceau de l’humanité.

"BERCEAU DE L'HUMANITE"

Paris, 28 juin 2002

Décollage depuis Roissy à Paris. Nos parents sont là pour nous saluer. Nous ferons un rapide transit à Zurich avant d'atteindre le Kenya pour commencer notre voyage de 14 mois !

Nairobi

La ville ressemble à une vraie fourmilière très tôt le matin, avec ses klaxons incessants, des feux de circulation ne fonctionnant pas et une odeur asphyxiante de moteurs mal réglés.


histoirePremière escale de notre tour du monde : l'Afrique s'ouvre à nous. Nairobi : plus grande ville Africaine : 1.5 millions d'habitants. La capitale kenyane est très cosmopolite de part les ethnies que l'on retrouve dans le pays et qui figurent parmi les plus ancienne sur terre, d'où le surnom donné au Kenya : le berceau de l'humanité.

D'une négociation d'un faux taxi à l'aéroport, pour un hôtel programmé dans l'avion, nous nous retrouvons au sommet d'un immeuble où loge une agence qui propose guesthouse à prix modiques et safari. Après 1 heure de discussion avec des australiens dans la guesthouse, nous sommes convaincus pour partir avec l'agence Primetime pour un safari au parc Masaï Mara. Nous saisissons l'opportunité car Nairobi ne nous semble pas d'un intérêt majeur dans notre découverte.

Première étape, premières images, c'est parti avec Nairobi...

Nairobi Kenya

Nous établissons un programme pour les 12 jours à-venir :

  • lac Nakuru

  • safari au Parc Masaï Mara

  • expédition au cratère Ngorongoro

  • ascension du Kilimanjaro


  • En route pour un safari avec un groupe composé d'un couple canadien médecin bénévole et professeur en étude (Merci Fenulla et Rahim pour le désinfectant des mains...) et Merilee, une américaine qui traverse l'afrique en 3 mois.

    Nakuru

    Son lac, ses flamants roses, ses waterbucks (sorte d'antilopes à cornes), 2 millions d'oiseaux, oies égyptiennes, Marbu Stlk, blacksmith plavel, pelicans. Lac Nakuru

    Le lac fournit 300 tonnes d'algues qui nourrissent les flamands roses. Sa faible profondeur permet aux oiseaux d'y vivre.

    Étonnant ces pélicans qui rasent les flamands, ce mélange de bruissement d'eau, de cris aigus et de battements d'ailes.

    Lac Nakuru Kenya

    Le taxi brousse repart dans le blush (savane) et nous y découvrons rhinocéros blancs, antilopes, lions, buffalos, zèbres Devant nous, se tient le spectacle de l'Afrique, tant attendu et si irréaliste. Nous passons d'images télévisées à une réalité éclatante.

    Le lion passe devant nous, l'air indifférent; les buffles observent, prêts à devenir nos ennemis, un rhinocéros, assis sur la piste, respire en soufflant de la poussière. Témoins de ces scènes, nos photos marqueront ces instants à tout jamais.

    La poussière agresse nos yeux, notre gorge, mais quelle plénitude !

    Un détour pour voir les babouins, loins d'être sauvages, et toujours dans leur rituel d'ôter les tiques a son compagnon de chemin. A ce lieu, nous dominons la Rift Valley, le lac Nakuru, et ses habitants. Le blush n'arrête pas de se déployer devant nous.

    Puis rapidement, l'odeur des pots d'échappement nous rappelle que l'Afrique est controversée. A quand la collecte de filtre à moteur !

    Cette nuit la faune a dormi au fond de nous...

    Parc Masai Mara

    Nous quittons Nakuru pour 6 h de taxi brousse (200 km) en direction du parc Masaï Mara. D'un goudron mal conservé, nous passons à des pistes caillouteuses. Au fur et à mesure de l'avancée, la population qui sillonne le bord de route s'affiche en rouge. Ce sont les fameux Masaï. A partir de maintenant, les photos sur les Masaï sont interdites. Safari Kenya.

    Harry, notre guide, ne ménage pas notre taxi brousse, et nous ne tardons pas crever sous une pluie de passage.

    A peine repartis, des girafes (les premières de notre voyage !) traversent la route ; des zèbres font la course, la vallée du Kenya s'offre à nous.



    Masai Mara girafes

    Quelques kilomètres avant l'entrée du parc, nous faisons une halte dans une village Masaï, moyennant 500 Sh par personne. Cette fois ci, les photos sont autorisées. Devant nos yeux, les hommes dansent dans la tradition, les femmes chantent, les enfants jouent. Nous entrons dans leur habitation. Nous ressentons une gêne devant ce programme touristique.

    Nous poursuivons notre route et apercevons sur le flanc d'une montagne, un vieil éléphant solitaire, rejeté par son groupe car atteint de la ménopause. Il finira seul sa vie.

    Harry prend des informations régulières sur la localisation des animaux grâce aux autres taxis brousse. Ainsi, nous voilà devant le repas de 4 lions acharnés à dépecer un buffle. Les rugissements des lions si proches, résonnent à travers la savane et nous font frissonner.

    Notre première nuit au camp se fait en compagnie d'un groupe de filles américaines en mission humanitaire au Kenya. Dans notre sommeil, nous restons attentifs au bruit de la savane...Un Masaï garde le camp.

    Au petit matin, nous voilà prêts pour une journée de safari. Devant nous se dresse une multitude de paysage : montagnes, forets, rivière Masaï, et bien sûr la fameuse savane.

    Nous assistons le coeur battant à une course poursuite entre 4 cheetahs (variété de guépards) et une antilope. Nous suivons l'attaque avec notre taxi brousse et sommes inquiets quant au sort de cette pauvre antilope égarée face au plus rapide des animaux.

    Des éléphant dans l'eau se nettoient; une mère essayant de pousser son petit dans un bain de boue, mais en vain. Et puis, si prés de nous, cet éléphant voulant nous charger, s'approchant pour un face à face... Nous prenons la poudre d'escampette.

    Une pause au bord de la rivière Masaï nous permet d'observer des hippopotames.

    Une inévitable pause pipi pour Estelle, à deux mètres du taxi brousse ! Voyage au Kenya

    Un pique nique sur un vaste espace nous permet d'apprécier le paysage de la savane et d'avoir une vue maximum pour notre sécurité. Un acacia, seul arbre visible à l'oeil nu, ressort de ce tapis d'herbes jaunes vibrant sous le vent.

    Au détour d'un chemin, surgit une hyène ; des phacochères s'abreuvent dans un rare point d'eau ; dans toute sa puissance, un élan fuit notre approche ; 2 gnous errent dans la savane à la recherche de leur groupe.

    A plusieurs reprises, se sont présentées des vallées composées de différentes espèces d'animaux semblant vivre en totale harmonie. Savez vous que lorsqu'un animal s'aventure sur le territoire d'un prédateur, cela en est pour ainsi dire fini pour lui ?

    Cette journée riche en émotion, se termine par un retour au camp sous l'orage. Nous dînons en compagnie d'un couple brésilien-danois.

    Masai La nuit se veut musicale avec des danses typiquement Masaï. A cette occasion, les Masaï nous présentent leur culture et leur manière de vivre : Ils sont reconnus Masaï après avoir tué un lion, et avoir erré pendant 6 mois seul dans la savane. Ils ont droit d'établir leur propre village à partir de 3 femmes. Ils ont leur monde à eux composé de différentes tribus présentes au Kenya et en Tanzanie. Leur croyance est basée sur la nature. A partir du moment ou un Masaï s'installe en ville, il rentre en conflit avec sa tribu.

    Sachez qu'aujourd'hui, les Masaï hommes parlent couramment anglais et qu'il n'est pas rare de voir des lotissements Masai à l'entrée des villes.

    Ainsi s'achève notre première escale de notre tour du monde en terre kenyane.

    Prochaine aventure : Tanzanie avec une expédition sur le cratère Ngorongoro, l'ascension du Kilimanjaro et Zanzibar...

    Milles merci à notre webmasteuse qui va gérer le site pendant ces 14 mois et qui remet en forme chacun de nos mails !

    Prochaine étape: La Tanzanie

    Notre carnet de voyage au Kenya

    Berceau de l'humanité

    Nos photos du Kenya

    Album Kenya


    Autres carnets de voyage au Kenya